Retrait de la limite de développement/braquet pour les coureurs senior 3

Comme vous le savez, la décision d’introduire une limite de développement pour les coureurs de la catégorie senior 3 a suscité beaucoup de réactions de la part des coureurs concernés. Nous avons donc procédé à un certain nombre de vérifications afin de déterminer quelle était la meilleure décision à prendre.

Il faut rappeler la raison principale qui avait conduit le Comité directeur à adopter l’imposition du braquet 52 x 14 aux coureurs seniors 3, soit :

  • Nous assurer que les coureurs seniors 3 ne puissent pas modifier le déroulement et l’issue de la course des coureurs juniors en raison du fait qu’ils ont n’ont pas de limite de développement;
  • Nous assurer que les coureurs seniors 3 (ou maîtres) qui évoluent dans le même peloton que des juniors qui font partie de leur équipe n’apportent aucune aide à ces derniers.

Parmi les arguments invoqués par les coureurs seniors 3 afin de justifier le fait de ne pas introduire de limite de développement, les membres du Comité directeur ont surtout considéré les coûts encourus pour modifier le vélo.
Différents scénarios ont été étudiés afin de tenir compte des éléments mentionnés précédemment, dont la possibilité d’introduire un compromis au niveau de la limite de développement pour les seniors 3 en leur permettant d’utiliser un braquet 50 x 13 ou 53 x 14, ce qui donne un développement variant entre 14 et 27 cm plus grand que celui des juniors.

Nous avons également tenté d’établir  dans quelle mesure la situation décrite et décriée par certaines personnes à l’effet que l’absence de limite de développement posait un problème. S’agit-il d’une situation fréquente? Est-ce le fait de quelques individus seulement? Dans quelle situation de course cela se produit-il? … À la suite de plusieurs échanges avec des coureurs et des entraîneurs, il en ressort ce qui suit :

  • Peu de coureurs juniors se plaignent de ce problème;
  • Les situations où un coureur senior 3 peut profiter d’un développement plus gros sont lorsqu’il y a un fort vent favorable, dans des longs faux-plats descendants, lors d’un court effort en chasse (moins d’une minute), …;
  • Il semble que les coureurs seniors 3 qui sont à l’origine de cette problématique sont souvent les mêmes, dont certains coureurs qui sont équipiers de coureurs juniors au sein du peloton.

À la lumière de toutes ces démarches et tenant compte de l’intérêt de l’ensemble des coureurs, le Comité directeur a décidé de retirer la limite de développement pour les coureurs senior 3.  Il semble effectivement qu’une telle mesure pénaliserait un grand nombre de coureurs seniors 3 en les forçant à modifier leur vélo, pour contrer les actions de quelques individus qui n’ont rien à faire dans la catégorie senior 3.

Par ailleurs, la FQSC se réserve donc le droit d’obliger un coureur à prendre une licence senior 2, d’interdire à certains coureurs maîtres B de courir dans la catégorie senior 3, de forcer un coureur senior 3 à passer dans la catégorie senior 2 en cours de saison si elle estime que ce coureur n’appartient pas à la catégorie senior 3 ou qu’il agit délibérément en course pour soutenir un coureur de la catégorie junior. Les commissaires seront également vigilants afin de s’assurer que, bien que les coureurs seniors 3 et juniors évoluent ensemble, que les courses demeurent distinctes, particulièrement lorsqu’une équipe compte des coureurs seniors 3 et juniors au sein du même peloton.

Cliquez ici pour consulter nos archives.