Dopage

Description

Le dopage sportif est l'utilisation intentionnelle ou accidentelle d'une substance ou d'une méthode interdite. Il est interdit d'encourager ou d'aider un athlète à en faire usage parce qu'il donne un avantage injuste à son usager, porte atteinte à son intégrité et peut affecter sa santé.

L'Union Cycliste Internationale (UCI), Cyclisme Canada et la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC) ont une réglementation contre le dopage sportif à l'entraînement et en compétition. Un représentant de l'UCI ou du CCES peut demander, en compétition ou hors compétition, qu'un cycliste soumette un échantillon d'urine ou de sang pour analyse à un laboratoire accrédité par l'Agence mondiale antidopage. Cette demande peut être présentée à un athlète à court préavis ou sans préavis. Refuser de se soumettre au contrôle officiel du dopage est considéré comme un test positif. Un test positif entraîne des pénalités allant de l'avertissement à la suspension de durée variable.

Programme canadien antidopage

Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) gère le Programme canadien antidopage (PCA), l’ensemble de règles qui régit le dopage au Canada. Le PCA comporte plusieurs aspects comme les contrôles en compétition et hors compétition, la formation, les exemptions médicales et les répercussions des violations des règles antidopage. De plus, le PCA est conforme au Code mondial antidopage (CMA) et aux standards internationaux.

La Fédération québécoise des sports cyclistes, comme membre de Canada Cyclisme, adhère au PCA. En d’autres mots, il s’est inscrit à un programme antidopage reconnu à l’échelle internationale conçu pour protéger les droits des athlètes et pour assurer des conditions équitables. La politique antidopage de la FQSC (et de Canada Cyclisme) reflète et appuie le PCA.

Bien que le CCES surveille le dopage au sein de la communauté sportive canadienne, vous pouvez également être soumis aux règles de votre fédération internationale (FI). Cliquez ici pour en savoir davantage sur les politiques et les procédures antidopage de la FI.

Ainsi, comme membre de la FQSC, le PCA s’applique à vous! Il est important de noter que, en participant à des courses sanctionnées par la FQSC, vous pouvez être sélectionné(e)s pour des contrôles antidopage.

Informez-vous en utilisant les liens suivants :

Ressources additionnelles et renseignements

  • La zone athlète du CCES est un point central pour avoir accès à des ressources et à des renseignements pour les athlètes et leur personnel de soutien.
  • DRO Global offre aux athlètes et au personnel de soutien des renseignements sur le statut interdit de certaines substances conformément à la Liste des interdictions en vigueur de l’Agence mondiale antidopage (AMA).
  • Les médecins et le personnel médical devraient fortement utiliser la zone doc pour obtenir des renseignements médicaux précis.
  • Pour en savoir plus sur le Programme canadien antidopage.
  • L’Agence mondiale antidopage a pour but de s’assurer que les athlètes prennent part à des compétitions dans un environnement sans dopage.
  • Le CCES est fier d’être membre actif du Mouvement Sport pur, un mouvement axé sur l’idée simple que le sport sain peut faire une différence.

Pour consulter des ressources additionnelles ou pour en savoir davantage sur le dopage, veuillez communiquer avec le CCES :

 

 

 

Campagne promotionnelle Roulez Gagnants au Naturel !

 

 

 

 

Autres liens d'intérêts